Ethologie-comprendre son chien

 

Gif chiens

 L'éthologie pour comprendre son chien

L'éthologie est la science qui étudie le comportement. Elle s'intéresse à l'ensemble des éléments qui vont faire adopter à un animal un comportement qui peut être alimentaire, social, territorial, de déplacement, de reproduction ou de communication.

 

Développement et apprentissage du chiot

Selon les études comportementales menées sur le chien, il apparaît que la période prénatale a une influence sur le foetus, tout comme pour les humains.

Ainsi, le chiot, dans le ventre de sa mère, pourrait ressentir le bien être de celle-ci, mais aussi le stress, les inquiétudes qu'elle pourrait avoir, engendrant des problèmes de développement et probablement des difficultés d'apprentissage après la naissance.

Le chiot naît aveugle et sourd. Il n'a aucune autonomie et dépend totalement de sa mère.

Vers sa 3ème semaine de vie il finit d'acquérir tous ses sens. Il est alors attiré vers les sons et la lumière. C'est l'étape de socialisation primaire ou socialisation intra spécifique qui commence. Au cours de cette période, il débute les explorations de son environnement et crée les premières relations actives avec sa fratrie (frères et soeurs).

Suit la découverte inter spécifique (autres espèces que la sienne) qu'il pourra considérer comme espèces amies, dont l'homme notamment.

La période de socialisation du 12ème jour à 10/12 semaines environ permet au chiot l'identification à sa propre espèce, l'attachement à d'autres espèces et l'apprentissage de la communication.

C'est également pour le chiot une phase d'apprentissage de la vie sociale et le début de la période d'attraction. Il est attiré par tout ce qu'il rencontre. Il est curieurx et ignore la peur.

Il fait l'expérience des apprentissages essentiels notamment au travers de jeux : l'acquisition des autocontrôles comme l'inhibition de la morsure, l'apprentissage de la hiérarchie, des codes de communications et des rituels.

Cette période de socialisation est déterminante pour l'évoution du chiot car elle lui permettra de répertorier tout ce qu'il vit à travers les stimulations positives qui lui auront été proposées : sons, odeurs, images, contacts avec des congènres ou d'autres espèces, environnements variés, jeux, etc.

Ces expériences resteront inscrites en lui et deviendront des acquis qui influenceront son niveau de sociabilité, son équilibre et donc son comportement d'adulte.

Puis, la période d'attraction diminue. Le chiot est moins curieux. Il a tendance à fuir ce qu'il ne connaît pas. Il découvre la peur. C'est la période d'aversion.

En conclusion, on peut dire que le rôle de l'environnement dans lequel naît et évolue le chiot durant ses premières semaines est un facteur déterminant qui conditionnera son futur comportement. Si ce lieu est pauvre en stimulations, il pourra développer plus tard ce qu'on appelle un syndrome de privation qui pourra entraîner un manque de sociabilité, de l'agressivité, de la peur, etc.

A l'inverse, si ce lieu est complet en stimulations, le chiot aura toutes les chances de faire un adulte au comportement équilibré, à la condition toutefois que les futurs maîtres poursuivent son éveil afin d'éviter la désocialisation (oubli des acquis).

Dès 5 semaines les chiots sont mis en situation de découverte 
dsc-0124.jpg dsc-0169.jpg
dsc-0173.jpg dsc-0160.jpg
dsc-0192.jpg dsc-0199.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×