Histoire du chien

ORIGINE DU CHIEN DOMESTIQUE 

 

Il y a environ 54 millions d'années, après la domination des reptiles, apparaît en Amérique du Nord, une nouvelle lignée de mammifères carnassiers : les miacidés qui colonisèrent l'Asie, puis l'Europe et l'Afrique.

 

photo-origine-progessive-du-loup.jpg

Les Miacis étaient des petits animaux carnivores forestiers, dont il est généralement admis que la famille à donné naissance à toutes les espèces actuelles de carnassiers.

L'évolution se poursuit avec Cynodictis qui apparaît il y a environ 35 millions d'années, lui-même suivi par Cynodesmus.

 

La suite se complique car longtemps Tomarchus a été présenté comme l'ancêtre des canidés, il y a 18 millions d'années. Cependant, le Leptocyon qui ressemble en tout point au renard fait un candidat plus crédible et c'est actuellement cette hypothèse qui est retenue par les spécialistes.

Les premiers membres de la lignée des Canis émergea il y a 1,7 millions d'années. En effets, à cette époque, Canis mesomelas, l'actuel chacal à chabraque, colonisait déjà la vallée du Rift en Afrique de l'Est. Vinrent ensuite Canis lepophagus, Canis cipio, Canis etruscus, et enfin Canis lupus qui est l'ancêtre commun et reconnu de nos chiens actuels.

Les canidés sont une branche de la famille des fissipèdes (qui a les pieds divisés en plusieurs doigts), dont Canis est l'un des genres. Ce dernier se divise en neuf espèces :

canis-lupus-familiaris-2.jpg

Canis lupus familiaris :

Chien domestique - 355 races

canis-lupus1.jpg

Canis lupus :

Loup - 35 sous-espèces

canis-lupus-dingo1.jpg

Canis lupus dingo :

Dingo

canis-latrans-coyotte.jpg

Canis latrans :

Coyote - 18 sous-espèces

coyotte-a-chabraque.jpg

 

Canis mesomelas :

Chacal à chabraque

chacal-dore.jpg

Canis aureus :

Chacal doré - 7 sous-espèces

chacal-d-abyssinie1.jpg

 

Canis simensis :

Chacal d'Abyssinie

canis-adustus.jpg

Canis adustus :

Chacal rayé

loup-rouge.jpg

Canis rufus :

Lou rouge - 3 sous-espèces

 

L'HOMME ET LE CHIEN

 

La domestication paraît dater du paléolitihique supérieur, soit entre 17 000 et 14 000 ans. Cependant, il est certain que le lien entre hommes et canidés est beaucoup plus anciens. En effet, des restes de loups, datés de 400 000 ans ont été retrouvés en associaciation d'hominidés.

 

travois.jpg

L'ancêtre du chien accompagnait l'homme à la chasse. Il donnait l'alerte en cas de danger. Il assurait la protection de ses troupeaux. Le chien servait également à tirer les travois (traineaux attelés) lors des migrations, bien avant la domestication du cheval et du renne. Cet usage était coutumier chez les Indiens d'Amérique du Nord avant l'arrivée des conquistadores. Mais plus récemment, il servait encore d'animal de trait aux colons canadiens. Attelé à une charette, il accompagnait les paysans dans les champs pour ramener les récoltes. Au début du XXème siècle, les enfants menaient des attelages dans les rues de Montmorency Falls au Québec.
indien-et-chien.jpg

Les chasseurs cueilleurs possédaient des points communs avec les loups. Hormis l'aspect social de leur mode de vie, ils partageaient les mêmes proies.

Les mythes affirment que les indiens ont appris quelles espèces de plantes étaient comestibles en observant l'ours, et comment chasser en étudiant le loup.

Il était fréquent que les chasseurs s'affublent de pelisses de loups pour approcher les bisons qui ne les craignaient pas. Si l'on rajoute à tout cela que les loups et les coyotes faisaient partie de leur mythologie, il n'est pas étonnant que le premier animal à avoir été domestiqué par ces hommes fut le chien.

La domestication et l'apparition des premières espèces se déroulèrent à des périodes différentes selon les continents. Le premier à devenir le compagnon des humaines aurait été Canis familiaris putjani.

Dans l'Antiquité, les chiens servaient aux combats, à la production de viande et étaient aussi supports de croyances et de rites de type religieux.

Sous l'Empire romain, ils étaient des animaux de compagnie, des gardiens de troupeaux et utilisés pour la chasse.

Au Moyen Âge, dans les campagnes et les milieux populaires, les chiens suscitaient des peurs collectives et faisaient l'objet d'exterminations quotidiennes. Pour la noblesse, par contre, ce fut l'âge d'or de la vénerie.

A la Renaissance, la passion des hommes pour la chasse parvint à conserver une place aux chiens dans la société. La noblesse considérait  le chien comme un signe de puissance et de grandeur. Ceci permit le développement de races de chiens de compagnie.

Au XIXème siècle, la population de chien connaît une expansion numérique. Il est devenu un animal commun.

Vers 1855, les anciennes races sont reconnues officiellement et leur type est fixé tandis que de nouvelles races créées par l'homme apparaissent. C'est le début de la cynophilie.

A la Belle Époque, puis entre les deux guerres, les artistes, les écrivains et les politiciens choisissent des animaux qui les différencient du commun tel que les teckels pour leurs petites tailles ou encore les caniches pour leurs poils.

RôLE ET PLACE DU CHIEN DANS LA SOCIÉTÉ

Son rôle le plus général semble bien d'être avec l'homme.

L'homme aime bien avoir des chiens près de lui. Ceci est probablement dû à la fois à la psychologie humaine et à la psychologie canine. Également, le besoin des aptitudes naturelles des chiens dans des activités nourricières, de garde, de chasse, de recherche, sont incontournables.

En France, il y a 8,3 millions de chiens (1 pour 8 habitants).

Pour autant, la France se situe très en retard par rapport à ses voisins européens en matière d'éducation, de comportement et de civisme des propriétaires de chiens, même si des progrès ont été réalisés ces dernières années.

Dans notre société moderne, il est nécessaire de s'affranchir de l'image

du chien mordeur, hargneux ou pollueur de trottoirs.

Le comportement de l'animal n'est que le triste reflet de l'attitude souvent irrespectueuse et irresponsable de son maître.

Un chien bien traité et éduqué sera le plus fidèle des compagnons.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site